Contacter Océan Immo
Actualités 04/04/2016

Immobilier : emprunter ne coûte (presque) plus rien

Avec la baisse continue des taux de crédit immobilier, emprunter pour acheter coûte de moins en moins cher aux candidats à...

Lire la suite

09/03/2016

Océan Immo Damgan vous informe sur la réforme des tarifs des notaires : tout ça pour ça…

Les émoluments des notaires ne baisseront qu'à la marge, sauf pour les petites transactions immobilières. Et cela est loin de...

Lire la suite

Toutes les actualités Océan Immo

News Océan Immo


27/12/2013 - Les taux des crédits immobiliers vont rester bas en cette fin d’année

Avec la remontée du coût du crédit immobilier entamée depuis le début de l’été, beaucoup d’acheteurs pensaient avoir laissé filer leurs chances d’obtenir un taux concurrentiel… Qu’ils se rassurent : les taux des crédits semblent se stabiliser, voire légèrement repartir à la baisse depuis début novembre. Selon le courtier Meilleurtaux, le taux moyen sur l’ensemble des durées d’emprunt s’élève actuellement 3,38% contre plus de 3,45% en septembre dernier. Une tendance également constatée par son concurrent Empruntis qui n’enregistre plus aucune augmentation depuis un mois.

Cette évolution s'explique principalement par la faiblesse des taux d'intérêts souverains, qui servent de référence pour calculer les taux de crédit. Malgré la récente dégradation de la note de la France par l’agence Standard &Poor’s, le rendement des obligations d'Etat françaises à 10 ans a continué de baisser pour s’établir à 2,25% actuellement. « Et sauf à le voir brutalement remonter, ce qui pour l’heure semble peu envisageable, il n’y a aucune raison pour que les taux grimpent brutalement au cours des prochains mois », note Hervé Hatt, président de Meilleurtaux.

Pour les acheteurs, les conditions d’emprunt restent donc particulièrement favorables : un particulier qui emprunte actuellement 200.000 euros sur 20 ans bénéficie aujourd’hui d’une mensualité de 1.150 euros. Soit près de 100 euros de moins qu’en janvier 2012, période où les taux avaient atteint un pic, au-dessus de 4%.

Seul bémol : toujours très prudents, les établissements bancaires maintiennent l’ensemble des critères d’octroi fermes : « Toutes les banques exigent au minimum 10% d’apport et un CDI, voire à la limite la perspective d’aller vers un CDI pour les plus jeunes », note Maël Bernier, porte-parole d’Empruntis. Un constat qui n’est pas prêt de bouger…

NOUVEAU - Résidence Les Mimosas
NOUVEAU - Résidence Les Mimosas