Contacter Océan Immo
Actualités 04/04/2016

Immobilier : emprunter ne coûte (presque) plus rien

Avec la baisse continue des taux de crédit immobilier, emprunter pour acheter coûte de moins en moins cher aux candidats à...

Lire la suite

09/03/2016

Océan Immo Damgan vous informe sur la réforme des tarifs des notaires : tout ça pour ça…

Les émoluments des notaires ne baisseront qu'à la marge, sauf pour les petites transactions immobilières. Et cela est loin de...

Lire la suite

Toutes les actualités Océan Immo

News Océan Immo


20/04/2015 - "Le crédit coûte peu aujourd'hui, et beaucoup l'ont compris"

 Selon le Crédit Logement, les taux de crédit battent toujours des records, s'établissant en moyenne à 2,11 %. Le crédit immobilier se porte bien ?

Maël Bernier : Tout va bien, oui. Même s'il s'agit d'une moyenne toutes durées de prêt confondues, le mouvement baissier que nous avons observé au mois de mars se confirme. L'autre tendance notable est le retour des primo-accédants sur le marché, une clientèle qui s'est récemment resolvabilisée. En effet, avec des prix inférieurs à 3 000 €/m2 en province et des taux autour de 2 %, il devient dommage de payer un loyer ! Le crédit coûte peu aujourd'hui, et beaucoup l'ont compris. En revanche, on ne peut qu’observer l’absence d’effet des aides du gouvernement, comme le nouveau PTZ dans l'ancien sous condition de travaux mis en place l'an dernier…

Pourquoi cela ?

Maël bernier : Tout simplement parce que ce prêt, annoncé à grand renfort médiatique, ne concerne que 6 000 communes, le plus souvent très éloignées des villes. Par exemple, chez Meilleurtaux, le PTZ dans l'ancien à rénover ne concerne qu'à peine plus de 0,5 % des crédits accordés. Si les primo-accédants reviennent, pour représenter aujourd'hui 7 dossiers sur 10, c'est avant tout parce que les taux ont baissé d'1 point depuis l'an dernier. Aujourd'hui, les excellents dossiers peuvent prétendre à des taux en-dessous des 2 %, et les moyens à 2,25 à 2,30 % sur 20 ans. Des plus bas « historiques », mais qui rappelons-le, l'ont été dès lors que l'on est passés sous la barre des 3 %.

Jusqu'où ira la baisse ?

Crédit Immobilier
Simulateurs immobiliers

Evaluez gratuitement les offres de plus de 100 banques !

Maël Bernier : Difficile à dire ! Mais nous ne sommes qu'en avril et les banques ont bien démarré l'année. Les mois traditionnels de repli des taux sont de février à avril, généralement suivis d'une stabilisation, avant de repartir à nouveau à la baisse. Cela se vérifiera-t-il cette année ? Tout dépendra des objectifs des banques. Mais elles ont encore une marge de manœuvre, ce qui peut raisonnablement laisser entrevoir d'autres baisses.

NOUVEAU - Résidence Les Mimosas
NOUVEAU - Résidence Les Mimosas